©️ EcoTrail

L'EcoTrail 2020 sera encore plus vert que les années précédentes

On vous dit tout sur cette compétition écolo.

Pour sa treizième édition consécutive, l’EcoTrail revient battre le pavé et les forêts d’Ile-de-France. Depuis sa création, en 2008, la course la plus verte du pays se veut toujours plus engagée. Une démarche d’ailleurs applaudie puisque l’organisation a reçu en 2018 le Trophée de la ville de Paris pour récompenser son écoresponsabilité et son désir de réduire l’empreinte écologique.

©️ EcoTrail

Publicité

La ligne directrice de l’EcoTrail est claire, tout comme son ADN. L’organisation a à cœur de mettre en valeur le sport, mais aussi le milieu naturel et culturel des régions. Les piliers de l’organisation s’inscrivent également dans cette même démarche tournée vers l’écoresponsabilité : la mobilité, l’eau et les déchets, l’énergie, la santé et la solidarité, le patrimoine naturel et culturel, la prévention et la sensibilisation, la restauration… Tout est pensé pour moins consommer et polluer.

Pour cette année 2020, où plus de 13 000 participants sont attendus, les différentes courses et activités se dérouleront les 14 et 15 mars. L’offre sera une nouvelle fois importante. La reine des épreuves reste similaire aux éditions précédentes : le trail de 80 km. Ce dernier partira de Trappes, passera par Guyancourt puis traversera la forêt domaniale de Versailles. À la sortie de cette forêt, le parcours du 80 km retrouve celui du 45 km qui part du Château de Versailles pour rejoindre le Trocadéro en passant par Sèvres. Tout comme le trail de 30 km qui part quant à lui de Meudon. L’épreuve phare se terminera avec la montée des 674 marches permettant de rejoindre le premier étage de la tour Eiffel.

Le trail de 18 km, de Meudon à Sèvres, est accessible à tous, à l’inverse des trois autres courses qui requièrent un entraînement plus poussé. Cette année 2020 marque aussi l’arrivée d’une nouveauté : un trail de 10 km, se déroulant dans le parc de Saint-Cloud, pour faire découvrir cette discipline au plus grand nombre. Et pour ceux qui ne souhaitent pas s’engager dans une des courses proposées, l’EcoTrail met également en place des randonnées et des marches nordiques de 14 km à 25 km balisées. Ces dernières se placent "dans la continuité des épreuves de trail, témoignent de la volonté de faire découvrir au plus grand nombre le patrimoine culturel et naturel de la région Ile-de-France".

Publicité

Si cette édition reste relativement similaire aux précédentes au niveau sportif, ce n’est pas le cas du reste. L’EcoTrail a décidé de s’engager encore un plus pour l’environnement et de poursuivre sa démarche écoresponsable, avec l’instauration de plusieurs dispositifs comme que la lutte contre le gaspillage alimentaire (la nourriture non-consommée sera donnée à des associations caritatives). À cela s'ajoute une offre alimentaire en circuit court, qui favorise les producteurs locaux et permet donc d’éliminer la présence de certains fruits dont l’empreinte écologique est grande (bananes, oranges). Plus de 50 % des ravitaillements proposés seront bios.

Pour éliminer les gobelets, l’organisation va placer des citernes d’eau et des rampes à eau permettant aux participants de remplir des gourdes. Chaque coureur se verra également distribuer une pochette à déchets. En plus de cela, l’organisation réhabilite chaque année des espaces fragiles de l’ONF et met en place un dispositif pour la protection des sites sensibles traversés.

Publicité

Les actions concrètes de l’EcoTrail s’accompagnent aussi de la signature d’une charte par les sportifs, mais aussi par les partenaires et les prestataires, afin d’encourager toutes les personnes participant à l’événement à poursuivre les actions prisent par l’organisation EcoTrail. Les objectifs de l’EcoTrail sont donc clairs : faire du sport tout en réduisant son empreinte écologique, mais aussi en incitant les autres à en faire de même.

Par cgallot, publié le 21/02/2020