AccueilCulture sport

Le Paris Surf & Skateboard Film Festival revient pour une cinquième édition

Publié le

par Manon Marcillat

Et son alléchante programmation vient de tomber.

L’épidémie de Covid-19 n’a pas eu raison du Paris Surf & Skateboard Film Festival (PSSFF). Après avoir mis à l’honneur le voyage et interrogé la place actuelle et future des femmes dans le surf et dans le skate, le PSSFF reprend ses quartiers au cinéma L’Entrepôt, dans le 14e arrondissement de Paris, du 24 au 27 septembre prochain.

Né de la rencontre entre passionnés du surf et du skateboard, le festival présente des productions cinématographiques sur le monde de la glisse, généralement absentes des salles de cinéma. Comme chaque année, le jury devra départager une programmation variée afin de décerner quatre prix : Meilleur documentaire surf, Meilleur documentaire skateboard, Meilleur court-métrage surf et Meilleur court-métrage skateboard.

Les réalisateurs parisiens Neels Castillon et Emmanuel Cossu, la musicienne et surfeuse Lee-Ann Curren, le photographe de skate Benjamin Deberdt et la productrice d’Haut et court, Emmanuelle Lepers, devront donc trancher parmi les films de cette sélection officielle riche de 18 longs-métrages, quatre documentaires et 14 courts.

Au programme

Au programme de cette cinquième édition, direction la Jamaïque avec Out Deh: The Youth of Jamaica, qui livrera un portrait plein d’espoir de la jeunesse jamaïcaine, déterminée à changer le visage de son pays.

Direction ensuite le Libéria, avec Water Get No Enemy, qui nous emmène à la rencontre de la première génération de surfeurs d’un des pays les plus pauvres au monde, pour lesquels ce sport est devenu un outil de reconstruction personnelle.

Côté skateboard, Rom Boys: 40 Years of Rad reviendra sur l’histoire d’un mythique skatepark britannique pour lequel riders et autres artistes urbains se sont battus après qu’il a été ravagé par un incendie. De son côté, Pretending I’m a Superman: The Tony Hawk Video Game Story nous plongera dans les coulisses de la conception du jeu vidéo culte Tony Hawk’s Pro Skater.

Enfin, la programmation des courts, réalisés par des réalisateur·ice·s du monde entier, mettra notamment en lumière la pratique féminine du surf et du skate. Au total, ce sont plus d’une vingtaine de films, enrichis également d’expositions photo et de conférences, qui seront à découvrir au Paris Surf & Skateboard Film Festival.

À voir aussi sur sports :