AccueilCulture sport

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial OL-Bayern

Publié le

par Lucie Bacon

"Karl Toko-Ekambi a la même conduite de balle que Wario dans Mario Smash Football."

Y avait cher moy. Même si Lyon peut avoir des regrets, le Bayern était plus réaliste et plus fort, lors de cette demi-finale de Ligue des Champions, exceptionnellement diffusée sur TF1, ce qui ravit et rend nostalgiques les twittos.

Après la raclée infligée par le Bayern au Barça la semaine dernière, il a fallu donner bien du courage aux Lyonnais dans les vestiaires, avant le coup d'envoi. 

Et ça marche : les Gones partent à l'assaut du but bavarois dès le premier quart d'heure de jeu, et impressionnent. Memphis, puis Karl Toko-Ekambi, manquent deux énormes occasions au début de la rencontre... 

Mais c'est le Bayern, sans pitié, qui par l'intermédiaire de Gnabry, auteur d'un doublé dont une frappe monstrueuse, prend finalement le dessus. 

Et même si le Bayern ne déroule pas autant que la semaine précédente et pourrait laisser les Lyonnais s'exprimer... 

... l'OL n'en profite pas, à l'image d'un KTE hyper volontaire mais surtout ultra maladroit. 

Maigre mais belle consolation pour les Gones : les prestations de ses jeunes pépites, Aouar, Caqueret puis Cherki, clairement pas impressionnés par l'enjeu ni l'adversaire. 

Finalement, Lewandowski achèvent les Lyonnais en toute fin de match... 

Et le Bayern se retrouve en finale de Ligue des Champions, et affrontera le PSG ce dimanche soir, à Lisbonne. 

À voir aussi sur sports :