AccueilCulture sport

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux : PSG-Nantes

Publié le

par Abdallah Soidri

"Draxler on l’avait tellement du-per qu’on est surpris dès qu’il score".

Avec les matches nuls de Lyon, Lille et Monaco plus tôt dans le week-end, le PSG pouvait réaliser la bonne opération de cette journée en s'imposant contre Nantes, 19e de Ligue 1. Les Parisiens commencent bien et ouvrent le score par, ô surprise, Julian Draxler.

Ce qu'on pensait être une formalité pour le club de la capitale se transforme en match piège. Kolo Muani profite d'une mauvaise passe en retrait de Mbappé pour égaliser, puis Simon double la mise pour les Canaris qui s'imposent au Parc.

Pendant ce temps, dans le sud de la France, on se réjouit de la défaite des Parisiens et des matches nuls des prétendants au titre.

Et on ne pouvait pas terminer ce débrief sans évoquer la célébration Haribo d'Andy Delort après son but contre Nîmes… finalement refusé. Un classique instantané de notre Ligue.

À voir aussi sur sports :