AccueilCulture sport

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux : OL-AS Monaco

Publié le

par Abdallah Soidri

"Hallucinant, je viens de prendre un carton jaune pour avoir juré devant ma télé."

Pour le dernier quart de finale de la Coupe de France, on avait eu droit à une belle affiche avec l’OL et l’AS Monaco. La rencontre au sommet débute par une intervention très musclée de Kevin Volland sur Lucas Paqueta. L’Allemand s’en sort miraculeusement avec un jaune.

Le match est très tendu et l’arbitre Stéphanie Frappart sort de nombreux cartons. Signe de la tension qui règne : l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia est expulsé.

D’un point de vue football, l’OL domine les débats en première période. Des joueurs comme Caqueret, Bard, Paqueta et même Maxwel Cornet, positionné en attaque, s’illustrent, mais il leur manque la finition. Un manque de réalisme symbolisé par les trois poteaux trouvés par les Rhodaniens.

En deuxième période, les Lyonnais concèdent un pénalty après un jeu dangereux de Diomandé sur Ballo-Touré. Ben Yedder le transforme et donne l’avantage à Monaco, contre le cours du jeu.

Quelques minutes plus tard, Volland double la mise pour les Monégasques sur un missile angle fermé qui laisse le gardien lyonnais sans réaction. 2-0, l'AS Monaco est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France.

À voir aussi sur sports :