AccueilCulture sport

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux : Monaco-OL

Publié le

par Konbini Sports

"Anthony Lopes doit être le prochain adversaire de Tony Yoka."

Après le match de Coupe il y a 10 jours remporté par Monaco, l'OL voulait sa revanche, avec une belle course au podium pour encore plus de suspens. 

C'est Monaco qui débute le mieux le match, avec bien plus de réussite que des Lyonnais surtout maladroits. Volland ouvre le score, bien aidé par Ben Yedder. 

Pendant ce temps, en tribunes, Garcia, interdit de banc, prend des notes et inspire les twittos. 

Tout seul en contre, Depay égalise pour Lyon en slalomant entre la défense monégasque. 1 partout à la pause. 

Les esprits vont s'échauder en seconde période. Et le premier à le montrer, c'est Caqueret, qui prend un rouge après avoir récolté un jaune plus tôt dans la rencontre. 

Kadewere aurait largement pu se faire expulser quelques secondes plus tard, mais Turpin a été hyper clément. 

Réduits à 10, les Lyonnais prennent l'avantage par l'intermédiaire de Marcelo, qui reprend de la tête un coup franc de Memphis. 

Et un autre Lyonnais commet une immense faute : c'est Lopes, qui boxe Pellegri dans sa surface. Il récolte un jaune, et Ben Yedder transforme le pénalty. 

À une minute de la fin du match, les deux équipes sont donc à égalité. Mais Cherki, rentré quelques minutes plus tôt, donne la victoire à l'OL : les Lyonnais exultent. 

Score final 3-2. Et ça part en bagarre générale à l'issue du match : Geubbels et Pellegri côté monégasque, et Marcelo et De Sciglio côté lyonnais prennent un rouge après la rencontre. 

À voir aussi sur sports :