AccueilCulture sport

"Koh-Lanta n'est jamais un long fleuve tranquille" : entretien avec l'héroïne Jessica

Publié le

par Abdallah Soidri

JESSICA – © PH LE ROUX/ALP/TF1

"Il m'a manqué une équipe".

Alors que cette saison de Koh-Lanta touche bientôt à sa fin, voici un nouvel épisode de notre série d’entretiens avec quelques-uns des candidats marquants. Après Claude, Teheiura et Sam, c’est Jessica qui nous raconte son aventure. De son arrivée dans l’équipe rouge à la trahison de Régis, l’héroïne se confie.

Konbini sports | Comment as-tu réagi quand on t’a contactée pour participer une seconde fois à Koh-Lanta ?

Jessica | Avec beaucoup de fierté. La production avait contacté très peu de personnes et je faisais partie de cette sélection, dans laquelle il y avait seulement deux femmes parmi toutes les anciennes candidates de Koh-Lanta. J’étais très heureuse de pouvoir revenir, parce qu’après ma première participation, j’avais envie d’y retourner et de recommencer ce rêve.

Qu’est-ce que ça change quand on arrive avec le statut d’héroïne sur Koh-Lanta ?

En découvrant qu’il y avait des novices, ça m’a mis la pression, parce que je ne savais pas s’ils allaient nous attendre au tournant et nous demander tout ce qu’on sait faire. Ça ne s’est pas passé comme ça, car même parmi les nouveaux, certains t’apprennent de nouvelles choses. Chaque héros avait son domaine de prédilection. Moi, j’étais beaucoup dans le conseil, pour rassurer les candidats quand ils étaient sur le point de craquer.

Quel genre d’aventurière es-tu ?

Je suis celle qui avance dans les épreuves. Sur la vie du camp, j’en apprends tous les jours, mais je suis vraiment une femme de terrain, qui se donne dans les épreuves sportives.

"Je comprends que Régis soit resté fidèle à son équipe"

Cette saison n’a pas été de tout repos pour toi. Dès ton arrivée dans l’équipe des rouges, ceux-ci ont très vite mis les héros de côté.

Koh-Lanta n’est jamais un long fleuve tranquille. C’est une aventure semée d’embûches. Le début a été un peu compliqué chez les rouges, avec notre introduction en tant que héros. On a été accepté, mais aussi vu comme un danger. Les rouges ont été stratèges dès le début, en pensant qu’on avait de l’avance sur eux, alors que chez les jaunes, c’était totalement différent. Ils ont vu l’arrivée des héros comme une opportunité.

Tu t’attendais à ce que ce soit si stratégique aussi tôt dans l’aventure ?

Je savais en arrivant la dernière chez les rouges que ma position serait délicate, mais je n’étais pas préparée à être vue comme un danger potentiel. Il faut l’avouer, il y a aussi un côté valorisant à tout ça.

Un épisode a beaucoup fait parler, c’est la "trahison" de Régis, qui après avoir assuré qu’il était avec Claude et toi, a finalement suivi le vote des ex-jaunes. Comment tu l’as vécu ?

Je comprends que Régis soit resté fidèle à son équipe. À un moment, il s’est senti à l’écart de son groupe et il a été hésitant sur la suite de l’aventure, en pensant qu’il serait le premier éjecté et il m’a fait part de ses craintes. Je n’avais pas beaucoup de cartes à jouer, donc avec Claude, on lui a proposé une stratégie. Je pense que son cœur a balancé et qu’il a été sincère dans sa démarche. Ensuite, il a été rattrapé par les ex-jaunes qui ont vu que Régis était en train de leur échapper. Dans une bonne équipe, quand tu sens qu’un de tes membres est en train de flancher, tu ne le laisses pas partir, tu vas le chercher. Régis a été rassuré et il a rebasculé de leur côté. Tout ça est compréhensible.

Voir cette publication sur Instagram

Parfois on gagne... #tf1 #kohlanta

Une publication partagée par jessica_kohlanta (@jessica_kohlanta) le

En représailles, Claude a donc décidé de voter contre lui au dernier conseil pour vous venger, Teheiura et toi ? Qu’est-ce que tu as pensé de cette vengeance ?

Elle est géniale ! Claude avance tout seul dans son aventure et il arrive à faire passer un message en nous rendant, en quelque sorte, notre fierté à Teheiura et moi, à travers sa leçon d’humanité à Régis. J’ai adoré.

Il t’a manqué quoi pour aller plus loin dans le jeu ?

Il m’a manqué une équipe.

Cette saison a aussi été marquée par les réactions sur les réseaux sociaux. Comment ça s’est passé pour toi ?

Je l’ai bien vécu et j’ai eu une bonne image. Il y a juste eu un moment, au début de l’aventure, qui a été un peu difficile à cause de mon vote contre Teheiura, qui n’a pas été très bien compris. On m’a prévenue et j’ai directement coupé les réseaux sociaux. Je comprends qu’on puisse donner son avis, mais cette année, ça a été très violent. Les autres candidats en ont vraiment subi les conséquences et je ne cautionne pas du tout que ce soit allé aussi loin. On ne peut pas recevoir des menaces de mort pour un jeu.

Mais tout ça est passager. Si tu te rattrapes dans l’épisode d’après, tu regagnes le cœur des gens. Claude est vu cette année comme un candidat au grand cœur, mais dans ses précédentes éditions, il était détesté. Il y a toujours moyen de regagner le cœur des gens.

"Je rêverais de faire l’aventure avec le binôme de mon choix"

Qu’est-ce que tu retiens de cette aventure ?

Je ne garde que du positif. Comme après ma première aventure. Dès que je sors du jeu, j’ai beaucoup de recul et j’oublie le négatif, les embrouilles et les histoires. Je n’ai pas gagné, mais j’ai quand même eu un beau parcours et j’ai remporté des épreuves. Je suis contente de mon retour dans Koh-Lanta et de l’impact que ça a eu. J’ai été noyée par les messages d’amour et de soutien des gens. Ça m’a fait du bien. J’ai eu une petite baisse de moral pendant le confinement et le jour de la diffusion de l’épisode de ma sortie, ce qui n’est jamais évident à regarder, j’ai reçu tellement de messages merveilleux. Je me fais éliminer, mais c’est comme si j’avais gagné.

Quel nouveau concept de Koh-Lanta aimerais-tu voir si tu devais participer à une 3e édition ?

Je ne sais pas si ce sera réalisable un jour, mais je rêverais de faire l’aventure avec le binôme de mon choix : un membre de ma famille ou un ancien de Koh-Lanta. Je pense que ça générerait beaucoup de conflits, mais ça enverrait du lourd en termes de stratégie de protection.

À voir aussi sur sports :