Il a perdu 54 000 euros en une nuit : un joueur raconte son addiction aux paris sportifs

Un témoignage poignant.

"Je ne bois pas. Je ne prends pas de drogue. Je ne pense même pas avoir été un jour dans une boîte de nuit. Et pourtant, j'ai réussi à perdre 54 000 euros en appuyant sur une touche de mon téléphone." C'est par ses mots qu'Andros Townsend commence sa tribune dans laquelle il raconte son addiction aux paris en ligne.

Dans sa lettre, l'attaquant de Crystal Palace revient, non sans humour, sur cette période de sa vie, et notamment cette nuit où il a perdu trois fois son salaire de l'époque tranquillement installé sur son lit :

Publicité

"Je suis probablement le seul mec de l'histoire à avoir perdu 54 000 € couché au lit un mercredi soir à Blackpool. Je peux me rappeler exactement où j'étais quand j'ai pris mon premier pari. La nuit précédant un match, je m'ennuyais dans une chambre d'hôtel, et j'ai vu une annonce à la télé pour une application avec un pari gratuit. J'ai téléchargé l'application et j'avais fait un petit pari pour passer le temps. En quelques mois, j'étais incontrôlable. Je n'arrêtais pas de perdre. Je n'arrêtais pas d'essayer de me sortir du trou. Puis, en un clin d'oeil, je suis devenu complètement accro."

Dans son malheur, l'originaire de Londres a eu la chance... d'être pris par la patrouille. En effet, il est interdit pour les joueurs de parier, et Townsend s'est fait prendre par la Fédération anglaise. Ce qui pouvait lui arriver de mieux, comme il le raconte : 

Publicité

"Dieu merci, je me suis fait prendre. J’ai été inculpé par la FA, et la potentielle suspension m’a ramené à la réalité. J’ai vraiment eu peur pour ma carrière. Cela a non seulement sauvé ma carrière de footballeur, mais aussi probablement ma personne. Un an plus tard, je jouais à Wembley avec l’Angleterre."

Le reste de l'histoire d'Andros Townsend est à lire sur The Player's Tribune.

Par Abdallah Soidri, publié le 06/12/2019