Huis-clos et amende pour la Rayo Vallecano après les chants antinazis de ses supporters

Ça va vite.

C'est la suite du match arrêté après des chants traitants un joueur de nazi. Le 15 décembre dernier, les supporters du Rayo Vallecano s'en sont pris à Roman Zozulya, attaquant d'Albacete, qu'ils accusent d'avoir des liens avec les mouvements néonazis ukrainiens. Le joueur, touché par les chants et les banderoles à son encontre, n'était pas revenu des vestiaires après la pause, tout comme ses coéquipiers. La rencontre comptant pour le championnat de 2e division a donc été suspendue.

Publicité

Le comportement des supporters du Rayo Vallecano a été sanctionné ce vendredi par la Fédération espagnole de football. Celle-ci a infligé une amende de 18 000 euros au club qui devra jouer à huis-clos la seconde période de son match interrompu. Par ailleurs, la tribune d'où sont venus les chants et les banderoles sera clôturée pour deux rencontres supplémentaires, rapporte l'AFP.

Par Abdallah Soidri, publié le 27/12/2019