AccueilCulture sport

Grand Prix d’Émilie-Romagne de Formule 1 : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Publié le

par Konbini Sports

La victoire de Verstappen, la faute de Leclerc et le week-end galère de Hamilton : on vous résume le Grand Prix d’Émilie-Romagne avec les tweets les plus inspirés.

Grand Prix d’Émilie-Romagne de Formule 1 : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Sur ses terres, à Imola, et devant son public, Ferrari voulait briller dans ce Grand Prix d’Émilie-Romagne. Mais il débute mal : très tôt, Carlos Sainz Jr. est contraint d’abandonner après un accrochage avec Daniel Ricciardo (McLaren).

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Tous les espoirs de la Scuderia reposent donc sur Charles Leclerc. Le Monégasque, à la lutte pour la 2e place avec Sergio Pérez, part à la faute et dit au revoir au podium. Sale week-end pour Ferrari.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Mais ce n’est rien comparé à celui qu’a vécu Lewis Hamilton, toujours à la peine avec sa monoplace, aussi rapide qu’une Nissan Micra. Le Britannique, coincé derrière Pierre Gasly et incapable de le dépasser, a même vu Max Verstappen lui prendre un tour.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Le Néerlandais a quant à lui passé une très bonne journée. Après la pole position samedi, le pilote Red Bull a remporté ce 4e Grand Prix de la saison, avec le tour le plus rapide en prime. C’est ce qu’on appelle un dimanche parfait.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur sports :