AccueilCulture sport

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux : Grand Prix d'Arabie Saoudite 2021

Publié le

par Konbini Sports

"Le titre de champion du monde se jouera lors d’un octogone sans règle."

Ce dimanche, nous avons vécu un Grand Prix de F1 que nous ne sommes pas près d'oublier. Sur un tout nouveau circuit à Jeddah, rapide mais où les dépassements sont extrêmement compliqués, Verstappen et Hamilton se sont livré une bataille sans pitié, avant le dénouement de la saison à Abu Dhabi le week-end prochain. 

Hamilton part en tête, mais un accident de Schumacher oblige les pilotes à ralentir derrière la Safety Car, sous drapeau jaune. Les deux Mercedes, devant, en profitent pour changer leurs pneus tandis que Verstappen reste en piste. Le drapeau jaune se transforme finalement en drapeau rouge, tous les pilotes peuvent repasser aux stands. La stratégie de Mercedes n'aura servi à rien, Hamilton fulmine. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Verstappen repart donc devant pour le 2e départ, avec des pneus neufs. Mais Hamilton prend un bon départ, et le Néerlandais freine tardivement pour le bloquer. 

Chargement du twitt...

Drapeau rouge à nouveau après des accrochages dans le peloton, et événement exceptionnel : la FIA décide de négocier avec Red Bull en direct et propose à l'écurie de rétrograder Verstappen d'une place pour le punir de sa manoeuvre dangereuse lors du précédent départ. Red Bull accepte. Ocon, qui s'était intercalé entre Hamilton et Verstappen, part devant. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Verstappen tient la tête de la course, mais Hamilton va plus vite. Alors qu'il essaye de le dépasser au 37e tour, Verstappen défend dangereusement, et se verra attribuer une pénalité de 5 secondes. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Alors qu'on lui demande de laisser la première place à Hamilton pour éviter une pénalité, Verstappen ralentit. Le Britannique, qui n'a pas encore été prévenu à la radio, ne comprend pas ce qu'il se passe. Finalement, Verstappen freine brutalement, et les deux pilotes s'accrochent. Toto Wolff, patron de Mercedes, fulmine. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Pendant ce temps...

Chargement du twitt...

Finalement, Hamilton prend la tête de la course au 42e tour, et finira en tête, avec le meilleur tour, et ce malgré son aileron cassé après l'accrochage. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Alors qu'Ocon était bien parti pour terminer 3e, Bottas le double sur la ligne. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Au terme d'une course infernale, Hamilton et Verstappen sont à égalité parfaite de points. Tout se jouera donc à Abu Dhabi, dimanche prochain.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur sports :