AccueilCulture sport

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux : Super Bowl 2021

Publié le

par Axel Savoye

"On sent qu’ils ont le sens du spectacle. Ceci étant, cela n’égalera jamais Nolwenn Leroy performant l’hymne breton."

L’événement sportif le plus médiatisé au monde a eu lieu ce week-end, au Raymond James Stadium à Tampa, en Floride. Peu suivie en France à cause du décalage horaire et de la faible popularité du football américain, la 55e édition du Super Bowl fut cette année un moment de répit dans des États-Unis marqués par la pandémie de coronavirus et qui ressortent plus fracturés que jamais du mandat de Donald Trump. Pour nous, Français qui avons voulu suivre ce show planétaire, la nuit fut courte, très courte…

La finale de cette année a opposé les Buccaneers de Tampa Bay aux Chiefs de Kansas City, tenants du titre de l’année dernière. Ces derniers étaient donnés favoris grâce à la jeunesse et l’énergie de Patrick Mahomes, tandis que Tom Brady était jugé plus sévèrement car, à 43 ans, le joueur serait au crépuscule de sa carrière.

En plus d’être la rencontre sportive de l’année, le Super Bowl est aussi un événement artistique spectaculaire, avec son traditionnel show de la mi-temps. Cette année, c’était au tour du chanteur canadien The Weeknd d’organiser un spectacle qui restera dans les mémoires comme étant "le plus abouti sur le plan visuel, bien au-delà d’un simple mini-concert", rapporte l’AFP. Sur "Blinding Lights", le terrain s’est transformé en une kyrielle de lumières et de danseurs au style étrange. Malgré la débauche de moyens, le résultat divise les internautes.

En attendant, cette entrée en scène vaut bien le détour(nement).

Quant au match, rien à dire. Les Buccaneers ont fait le travail et ont été intraitables, voire impitoyables. Les Bucs ont détrôné les Chiefs en s’imposant 31-9. Le jeune Patrick Mahomes n’a pu trouver le moyen de percer les défenses floridiennes, laissant son équipe privée de touchdown durant toute la rencontre. De l’autre côté, tous les regards étaient braqués sur Tom Brady : le quaterback a été élu meilleur joueur de la finale. Cette victoire fait de lui encore un peu plus une légende du NFL avec un 7e titre en dix finales. À peine sa nouvelle bague au doigt, le joueur a annoncé qu’il continuera à jouer la prochaine saison. Chapeau Tom !

À voir aussi sur sports :