AccueilCulture sport

Giánnis Antetokoúnmpo sort ses baskets signature, avec un joli clin d'œil à son passé

Publié le

par Tess Birkedal Hartmann

© Nike

Giánnis Antetokoúnmpo, basketteur grec, symbole de l'American Dream, lance avec Nike sa chaussure la Zoom Freak 2.

Giánnis Antetokoúnmpo, 26 ans, est devenu le basketteur le mieux payé du monde et de l’histoire en prolongeant son contrat avec les Milwaukee Bucks, pour 5 ans de plus et 228 millions de dollars. "This is my home, this is my city" ("C’est ma maison, c’est ma ville"), déclare-t-il au moment de la signature en décembre dernier.

Découvert alors qu’il jouait en seconde division grecque, il est drafté en 15e position en 2013. Énorme travailleur, il n’oublie jamais d’où il vient et la pauvreté qu’il a connue en Grèce, plus jeune. Jusqu’à ses 18 ans, Antetokoúnmpo, né à Athènes de parents nigérians en 1994, est sans-papiers et vendeur à la sauvette. Il ne démarre le basket qu’à 13 ans. En 2013, à seulement 21 ans, il se retrouve projeté aux États-Unis, en NBA. Un changement de vie radical qui lui a offert de nombreuses anecdotes, dont celle du taxi.

Juste après sa draft et fraîchement arrivé aux États-Unis, Giánnis Antetokoúnmpo envoie tout son argent à sa famille en Grèce, et doit alors se rendre à la salle des Bucks… en courant. Il n’avait même pas gardé assez de sous pour se payer un taxi. Pas encore habitué à gérer autant d’argent ni aux conditions climatiques glaciales du Wisconsin, il était vêtu d’un simple coupe-vent lorsqu’il a été embarqué par un couple de fans pour finir son trajet.

Nike a donc mis à l’honneur cette histoire représentant la simplicité du double MVP, avec la Zoom Freak 2. La chaussure arbore donc le quadrillage jaune et noir typique des taxis américains, en clin d’œil à l’anecdote mythique de Giánnis Antetokoúnmpo. Le numéro 34 de son maillot et le logo GA complètent cette chaussure signature.

© Nike

© Nike

© Nike

© Nike

© Nike

© Nike

© Nike

À voir aussi sur sports :