AccueilCulture sport

Fatigué du racisme et de leur toxicité, Thierry Henry quitte les réseaux sociaux

Publié le

par Axel Savoye

L'ex-footballeur dénonce particulièrement le manque de modération sur ces plateformes.

Y en a marre ! C'est ce qu'on peut résumer de ce qui est sans doute la toute dernière publication de Thierry Henry sur les réseaux sociaux. Le champion de la Coupe du Monde 1998 a exprimé ce vendredi midi son intention de désactiver ses comptes Facebook, Twitter et Instagram pour dénoncer les dérives racistes et le climat toxique sur ces plateformes. Un geste fort qui prendra effet ce samedi, et ce jusqu'à ce qu'il y ait une prise de conscience parmi les dirigeant des réseaux sociaux.

"Salut les gars. À partir de demain matin, je me retirerai des réseaux sociaux jusqu'à ce que les personnes au pouvoir soient en mesure de réguler leurs plateformes avec la même vigueur et la même férocité qu'elles le font actuellement lorsque vous enfreignez le droit d'auteur. Le volume considérable de racisme, de harcèlement et de torture mentale qui en résulte pour les individus est trop toxique pour être ignoré. Il DOIT y avoir une certaine responsabilité. Il est bien trop facile de créer un compte, de l'utiliser pour intimider et harceler sans conséquence et de rester anonyme. Jusqu'à ce que cela change, je vais désactiver mes comptes sur tous les réseaux sociaux. J'espère que cela arrivera bientôt."

Les 15 millions d'abonnés de Thierry Henry vont devoir se passer de ses nouvelles pendant un temps. Après tout, ce n'est pas la première fois que les réseaux sociaux, et en particulier Twitter, sont critiqués pour leurs lacunes en terme de modération. Pas sûr cependant que Titi ait à lui seul le dernier mot face aux géants du net, mais cela peut tout de même arriver si son geste est relayé et reproduit par d'autres comptes à plusieurs millions d'abonnés.

À voir aussi sur sports :