Faire un date au stade, bonne ou mauvaise idée ?

"C’est d’ailleurs au moment d’un des buts de Mbappé qu’on s’embrasse enfin."

L’Amour avec un grand A, ou tout en minuscules… Pour la Saint-Valentin, Konbini fait battre ton cœur en te racontant l’amour sous toutes ses formes. On te souhaite un Lovely Day !

En tant que fan de foot, vous vous êtes peut-être déjà posé la question : est-ce une bonne idée d’emmener son crush du moment au stade ? Nous avons donc interrogé des supporters qui ont tenté l’expérience, pour un premier date ou non. Certains en gardent d’excellents souvenirs, comme Thomas, 31 ans, supporter des Verts :

Publicité

"C’était notre 6e date. Le foot étant ma grande passion, je ne loupe aucun match de l’ASSE. Donc j’avoue que si elle avait dit non, j’étais un peu dans la merde ! Il faisait froid, c’était un samedi soir de décembre, il me semble. C’était un Sainté-Auxerre, on avait gagné 2-0. Elle a plus été impressionnée par l’ambiance que par le match en lui-même."

Et puis ce date n’est pas resté sans lendemain : Thomas s’est marié ("musique d’entrée sur l’hymne de la ligue des Champions !", précise-t-il) avec celle qui l’avait accompagné dans le Chaudron ce soir-là, et ensemble, ils ont eu un enfant qui vient d’avoir 4 ans. Lui-même fera son premier match à Geoffroy-Guichard le 23 février prochain.

Sonia*, 25 ans, fan de Lorient, a, elle aussi, un enfant avec celui avec lequel elle a partagé un premier date au stade : "C’était la première fois qu’on se voyait. Il m’a proposé d’aller au stade, puisque nous sommes tous les deux fans de foot, autant joindre l’utile à l’agréable."

Publicité

Yannick, 28 ans, a également passé son premier date avec madame au stade, à Lyon :

a reste un très bon souvenir car le soir même, on s’est mis ensemble ! C’était début août, et c’était la seule soirée qu’on avait tous les deux de libres à Lyon avant la fin des vacances. En fait, je m’étais engagé à aller au stade avec un ami. Du coup, je lui ai proposé de nous accompagner au stade puis qu’on aille boire une bière en ville après le match. Elle était assez curieuse car c’était sa première fois au stade."

Julie, 37 ans, se remémore avec plaisir les deux dates qu’elle a passés au stade, avec "des hommes qui ont été très importants dans ma vie", précise-t-elle :

Publicité

"Aucun couac, ambiance parfaite. L’animation du stade, les blagues, le froid qui permet de se rapprocher sans en avoir trop l’air, le chemin aller et le chemin retour qui permettent de longues discussions, et le débat sur le football."

D’autres encore, comme Bastien, 25 ans, ont carrément gardé de leur premier date au stade un souvenir absolument mémorable. D’abord, il avait choisi la bonne affiche : PSG-OL, en octobre 2018. Le match où Kyky plante un quadruplé. Et il a fêté un de ses buts de la meilleure des manières :

"C’est parti d’un date Tinder avec Tiphaine, une supportrice du PSG qui l’avait mentionné dans sa bio et avec qui j’ai discuté peut-être une semaine avant la fameuse rencontre PSG-Lyon d’octobre 2018. Le samedi matin, un de mes meilleurs amis, abonné avec moi, me dit qu’il a un empêchement pour le dimanche soir. J’en parle à Tiphaine qui me dit 'Chiche, on se fait notre premier date demain soir au Parc, si la place de ton pote est dispo'. 36 heures après, on se rencontrait au pied du virage Auteuil. Une victoire magnifique, un quadruplé d’un Mbappé resplendissant… C’est d’ailleurs au moment d’un de ses buts, le deuxième ou le troisième, qu’on s’embrasse enfin."

Publicité

Bastien et Tiphaine avaient fini la soirée à débriefer le match jusqu’au milieu de la nuit, à l’arrêt du Noctilien. Puis pour d’autres, tout ne se passe absolument pas comme prévu. C’est le cas de Pauline*, qui se définit comme une "meuf de foot" :

"Ce n’est pas une super idée. Je l’ai fait une fois, et tout le long, le mec était mort de rire en mode 'j’ai été invité au stade par une fille, trop bizarre'. Du coup il m’a testé tout le long du match : 'Pourquoi l’arbitre siffle là ? - Euh, il y a hors-jeu, mec. - Ok, est-ce que tu peux m’expliquer ce qu’est un hors-jeu ?' Relou… Ça n’a pas duré."

Tu m’étonnes… Ne faites pas ça s’il vous plaît, messieurs. Enfin, il y a ceux pour qui le date d’un pote avait fonctionné et qui ont alors aussi voulu tenter le coup… Saison 2009-2010, Auteuil. Après l’expérience très réussie au Parc d’un de ses amis, où celle qui l’avait accompagné avait demandé après le match "les paroles de tous les chants qu’elle a entendus", Jérôme, 35 ans, tente le coup quelques semaines plus tard. Mais pour lui, on est proches du fiasco :

"C’était en plein mois de janvier. Une purge absolue, un 0-0 avec une frappe cadrée en 90 minutes, un stade entier qui siffle et qui insulte à tout-va. Pas du tout le même succès. J’ai beau dire que c’est pas de chance et qu’on est tombé sur un match pourri, je vois dans ses yeux qu’elle ne comprend pas pourquoi j’aime le foot, pourquoi je paye pour aller au stade et que je dois être un gros beauf qui hurle 'oh hisse, enculé' à chaque dégagement du gardien adverse."

Heureusement pour lui, Jérôme est désormais avec une fille rencontrée… le 15 juillet 2018 :

"Le foot m’a donné un vrai coup de pouce ce soir-là, et la folie de cette victoire en Coupe du Monde m’a permis de conclure. Et le combo 'on a gagné la coupe du monde + j’ai chopé', c’est juste le meilleur feeling au monde… Depuis, le sport occupe une place importante dans notre couple : dès qu’on va quelque part en vacances, on va au moins une fois au stade."

Alors finalement, qu’est-ce qui fait que parfois ça marche, puis parfois non ? Ce que l’on retient de ces différents témoignages, c’est l’affiche : il faut un beau match, une belle ambiance, surtout pour quelqu’un qui n’est pas du tout familier avec le foot. Il faut aussi prévoir autre chose après : "Ça peut être sympa de commencer par le stade puis faire quelque chose après. La discussion peut être un peu limitée au stade, raconte Yannick. Mais je trouve que c’est pas mal de commencer une relation en montrant quelque chose qui te passionne à la personne avec qui tu veux sortir."

Enfin, Richard nous glisse lui un tips pour les matches en automne ou hiver :

"Je conseille à tout le monde de faire un date au stade, parfois il fait froid et ton crush se blottit contre toi."

*Les prénoms ont été changés.

Par Lucie Bacon, publié le 13/02/2020