AccueilCulture sport

Des joueurs allemands et de Bundesliga prennent position contre le cyberharcèlement

Publié le

par Konbini Sports

Dayot Upamecano of RB Leipzig looks on during the Bundesliga match between RB Leipzig and 1. FSV Mainz 05 at Red Bull Arena on September 20, 2020 in Leipzig, Germany © Photo by Roland Krivec/DeFodi Images via Getty Images

Ils témoignent des messages de haine qu’ils ont eux-mêmes reçus.

Des joueurs phares allemands et évoluant en Bundesliga ont dénoncé ensemble, "unis contre la haine", le harcèlement en ligne, dans une vidéo diffusée jeudi sur les réseaux sociaux. "Le cyberharcèlement est un problème qui touche toute la société", a déclaré le milieu de terrain allemand du Real Madrid, Toni Kroos, estimant que "ce que se permettent certaines personnes de façon anonyme sur les réseaux sociaux peut être [considéré comme] criminel".

Dans cette vidéo de 1 minute 44 secondes, 14 joueurs professionnels, dont Kroos, Dayot Upamecano (RB Leipzig) et Niklas Süle (Bayern Munich), témoignent dans plusieurs langues des messages de haine qu’ils ont eux-mêmes reçus sur les réseaux sociaux.

"Tout individu qui a un profil en ligne devrait montrer qui il est et être facilement reconnaissable. Cela ne devrait plus être possible d’inciter à la haine de façon anonyme", a plaidé Kroos. "Votre avis est important. Mais les discours de haine ne sont pas une option. Il y a un être humain derrière chaque écran. #UnisContreLaHaine", conclut la vidéo.

La question des commentaires haineux anonymes sur les réseaux sociaux est également évoquée en Angleterre : les responsables du football anglais ont récemment dénoncé "l’inaction" des grands réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter. Ce dernier a en réponse défendu le pseudonymat.

Avec l’AFP.

À voir aussi sur sports :