AccueilCulture sport

Comme les clubs de foot anglais, Lewis Hamilton va boycotter les réseaux sociaux

Publié le

par Abdallah Soidri

© Instagram Lewis Hamilton

Pour dénoncer le harcèlement et le racisme qui règnent sur les réseaux.

Pour alerter et protester contre les injures racistes subies par les joueurs de foot évoluant en Angleterre, les clubs de Premier League organisent ce week-end un boycott des réseaux sociaux. Dans leur combat, ils peuvent compter sur le soutien de poids du septuple champion du monde de F1 Lewis Hamilton, qui a annoncé ce vendredi sa participation au mouvement.

"Pour marquer ma solidarité avec le milieu du foot, je laisserai mes réseaux sociaux dans un black-out durant le week-end. Il n'y a aucune place dans notre société pour ce genre de harcèlement, en ligne ou non. Pendant trop longtemps il a été trop facile pour un petit groupe de personnes de poster des messages haineux derrière leur écran", a justifié le pilote Mercedes, qui a bien conscience qu'un "boycott ne résoudra pas la crise du racisme en une nuit".

Avant d'enjoindre le mouvement de la Premier League, Hamilton avait pointé en conférence de presse avant le Grand Prix du Portugal le fait que, "le racisme continue d'être un problème", y compris dans sa discipline. "Je pense que les réseaux sociaux doivent faire plus pour combattre cela et je soutiens pleinement cette initiative, a-t-il poursuivi. Si le fait de le faire également peut aider à mettre la pression sur ces plateformes pour qu'elles le combattent, j'en serai heureux."

"Je ne sais pas pourquoi la Formule 1 ne le fait pas mais j'entends que c'est le cas de nombreuses organisations (...) Donc, comme je l'ai dit, je vais probablement suivre et soutenir le mouvement ce week-end", avait conclu le septuple champion du monde, à la pointe dans la lutte contre le racisme dans sa discipline.

Konbini Sports avec AFP.

À voir aussi sur sports :