AccueilCulture sport

Claude de Koh-Lanta s'est blessé sur le tournage de Fort Boyard

Publié le

par Lisa Drian

© PH LE ROUX/ALP/TF1

C’est sur les épreuves de la forteresse que le finaliste a été bien amoché.

Trente-deux jours sur l’archipel des Fidji n’ont pas eu raison de lui. Le manioc, la faim et l’effort physique non plus. Pas une fois il n’a flanché. Après un parcours brillant sur "L’Île des héros", les épreuves de Fort Boyard ne l’ont finalement pas laissé indemne. Claude de Koh-Lanta, le chouchou des téléspectateurs et celui qui fait l’unanimité sur les réseaux sociaux s’est blessé à plusieurs reprises lors du tournage de l’émission, rapporte Télé-Loisirs. La nouvelle saison reprendra sur France 2 à partir du 11 juillet prochain.

Tout ne s’est pas déroulé comme prévu pendant les épreuves, explique Tom Leeb, son coéquipier et effigie de la France pour l’Eurovision 2020 :

"Sur une épreuve, il s’est démis le doigt. Son doigt s’est retourné. Il a dû se rendre à l’infirmerie et le médecin a dû intervenir et lui remettre le doigt en place. […] Sur une autre épreuve, il s’est arraché le côté du mollet, car il est mal retombé. Sur cette même épreuve, il s’est ouvert le doigt d’une autre main. À chaque fois, il n’a pas eu de chance…"

Mais pas de quoi décourager Claude Dartois. Comme d’habitude, l’aventurier n’a rien lâché et a fini toutes ses épreuves, malgré l’intervention médicale. Rien d’étonnant quand on connaît le personnage. Il poursuit son aventure, comme si de rien n’était, les blessures lui importent peu. L’important ? La clef, précieux sésame. De quoi impressionner les autres candidats, comme en témoigne Clémence Botino, Miss France 2020, toujours pour Télé-Loisirs :

"J’aurais eu les blessures qu’il a eues pendant le tournage, j’aurais abandonné. Clairement j’aurais quitté le Fort [rires]. Mais lui non. Il s’est démis le doigt sur une épreuve, le médecin lui a remis tranquillement comme si de rien n’était. Un petit bandage et c’était reparti. Alors qu’on était tous choqués… Il est costaud, le Claude. C’est un surhomme. Il pousse son corps dans ses retranchements.

Lors des épreuves, il n’y a plus que l’objectif de remporter la clef qui compte. Il se transcende complètement. Il ne ressent plus la douleur. Il est concentré sur son objectif. C’est quand l’épreuve est terminée qu’il fait le bilan de ce qu’il a enduré, mais sur l’instant, il n’en a pas conscience. C’est impressionnant à voir en vrai. Psychologiquement, il est arrivé à un niveau de concentration assez incroyable. C’est vraiment un aventurier."

Alors encore un peu de patience avant de retrouver votre héros favori sur le petit écran. Une chose est sûre, il en faudra bien plus pour venir à bout de l’aventurier.

À voir aussi sur sports :