AccueilCulture sport

Charles Leclerc galère au Grand Prix de Monaco de Formule 1 : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Publié le

par Konbini Sports

"Ce qui est pratique pour Leclerc, c’est qu’une fois le Grand Prix terminé, il pourra partir bouder chez lui c’est à 20 mètres."

Charles Leclerc galère au Grand Prix de Monaco de Formule 1 : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

On a eu peur que le Grand Prix de Monaco, le plus prestigieux du championnat, ne puisse pas avoir lieu à cause de la pluie. Un déluge s’est abattu dans les rues de la Principauté monégasque, causant le retard de la course. Mais on a quand même eu droit à la traditionnelle boulette de Nicholas Latifi, bien imité par la suite par son compatriote Lance Stroll.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Fort heureusement, le Grand Prix a bien eu lieu, et Pierre Gasly s’illustre d’entrée avec plusieurs dépassements. Qui a dit que c’était impossible à Monaco ?

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

En tête de la course, la bataille entre Ferrari et Red Bull se joue sur les arrêts aux stands. Les pilotes de la Scuderia se font avoir par une meilleure stratégie de Red Bull. Pire, le stratège de l’écurie italienne commet une grosse erreur avec Charles Leclerc qui lui coûte la tête de la course. Le Monégasque, hors de lui, ressort 4e des stands, derrière Max Verstappen, Carlos Sainz et Sergio Perez, vainqueur du Grand Prix.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur sports :