AccueilCulture sport

Cette saison des légendes était-elle la pire de l’histoire de Koh-Lanta ?

Publié le

par Anna Finot

© Alain Issock/ALP/TF1/Starface

Réponse en toute objectivité.

Depuis août dernier, près de 5 millions de spectateurs se sont donné rendez-vous chaque mardi soir devant Koh-Lanta. Un rituel aux audiences colossales qui s’explique par la promesse d’une saison inédite. Et tout s’annonçait d’ailleurs comme tel. Pour les vingt ans de l’émission culte de TF1, la chaîne avait vu les choses en grand : réunir vingt candidats mythiques de l’histoire de Koh-Lanta dans des conditions extrêmes de survie, repoussant encore plus loin les limites du programme.

Une ambition qui semblait être à la hauteur des aventuriers, sélectionnés comme étant des légendes. Restait à savoir qui serait élu(e) légende des légendes. Pendant quarante jours, ils ont alors disputé corps et âme ce titre très prisé et, pendant quatre mois de diffusion, nous avons aimé les regarder. Car, il faut l’avouer, on se prend (très) vite au jeu. Que l’on soit un fidèle habitué de l’émission ou un tout nouveau spectateur, on se surprend à être tenu en haleine du début jusqu’à la fin.

Ce n’est pas Twitter qui nous dira le contraire quand on sait que #KohLanta était en top tendance toutes les semaines grâce des mèmes très drôles (nous permettant par la même occasion de faire passer plus rapidement ces coupures pubs interminables). Un intérêt que les médias traditionnels ont bien compris en s’intéressant de plus en plus à l’engouement spectaculaire suscité par l’émission.

Une saison à la hauteur de ses promesses ?

Une saison prometteuse donc, avec un casting All Stars only et des épreuves XXL arbitrées par l’indétrônable Denis Brogniart : tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette saison des légendes, la meilleure de toutes.

Mais c’est alors que tout bascule : Teheiura, un candidat emblématique, confesse s’être fait livrer de la nourriture, provoquant aussitôt sa mise au ban de l’aventure. De là, rien ne va plus, les affaires de triche révélées par Le Parisien s’enchaînent. Entre les soupçons de dîners clandestins ou le chantage aux pains au chocolat, la saison All Stars tourne au vinaigre, mais ne perd pas ses spectateurs pour autant. Bien au contraire.

Car ces malheureux scandales s’accompagnent d’épreuves épatantes (impossible de ne pas rire devant la course à l’aveugle), de stratégies astucieuses (mention spéciale au collier d’immunité de Phil), de trahisons inattendues, de séquences émotions (à nouveau une mention spéciale au "petit bezot" de Phil, qu’il évoque en larmes à tout bout de champ) et de moments drôles, haletants, tactiques, sportifs, palpitants… légendaires ?

Pour certains, c’est une évidence. Les dramas successifs de cette saison n’ont fait que la rendre plus sensationnelle que les autres, jusqu’à même intensifier l’intérêt des spectateurs, à l’instar de la finale de mardi soir dernier où la chaîne a enregistré un pic d’audience important. Ainsi, là où certains sont convaincus que ces tricheries ont rythmé le divertissement de la saison des légendes, d’autres sont tout simplement déçus.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Rendez-vous l’année prochaine… "aux Philippines" ?

Après ces déceptions à répétition, et une finale beaucoup trop longue pour s’avérer aussi frustrante, la production a du pain sur la planche pour nous faire rêver la prochaine saison. Elle devra redoubler d’ingéniosité pour regagner la confiance de ses spectateurs et leur promettre (pour de vrai cette fois) une saison digne de notre Koh-Lanta national. Un défi de taille qui s’annonce compliqué après cette saison des légendes qui porte tout de même bien son nom. N’est-ce pas légendaire d’en parler autant ? Et puis, après tout, comme le dit Denis, "ça ne reste qu’un jeu".

À voir aussi sur sports :