AccueilCulture sport

Avec Road Trip NBA, Rémi Reverchon joue les guides touristiques pour les amoureux de basket et de culture US

Publié le

par Abdallah Soidri

© Rémi Reverchon

Le premier livre du journaliste de beIn Sports est une ode au voyage outre-Atlantique pour les amoureux de la NBA.

Avec son livre Road Trip NBA (aux éditions Amphora), le journaliste Rémi Reverchon (beIn Sports) nous propose plus qu’une simple visite des 30 franchises de la ligue nord-américaine. Parce que la frontière entre le milieu de la balle orange et les autres pans de la culture américaine est aussi mince que la ligne à trois points, l’auteur nous embarque dans un voyage d’est en ouest et du nord au sud en nous racontant aussi l’histoire, la musique, la cuisine, les sports et les personnalités issus des 28 villes accueillant des équipes NBA.

Un périple qui part de Boston, terre des mythiques Celtics, et se termine à l’autre bout du pays, à Los Angeles, où jouent les Clippers, mais surtout les Lakers, les rivaux historiques des C’s. Le long des 243 pages du livre, et avec une écriture drôle, ludique et personnelle, Rémi Reverchon joue les guides touristiques dans le pays de l’oncle Sam, avec "l’envie de raconter son amour pour les États-Unis", qui ne se limite pas qu’au basket.

Hip-hop, industrie automobile et Motown

"Quand tu kiffes les sports américains, tu es aussi imbibé de la culture US", nous explique celui qui a chopé le virus par le basket à l’adolescence. Ce qui explique pourquoi il évoque la naissance de la culture hip-hop et balance sa meilleure adresse de hot-dogs à New York dans les pages consacrées aux Knicks et aux Nets. Et qu’il est question d’industrie automobile et du célèbre label de musique Motown dans le chapitre sur les Pistons de Détroit.

En plus de mêler bons plans, anecdotes et informations sur les 30 franchises NBA, Rémi Reverchon enrichit son œuvre d’entretiens avec des personnalités affiliées à chacune des villes. Des profils variés : du basketteur, anciens ou actuels (Joakim Noah, Pau Gasol, Nikola Vucevic…) au journaliste local connaissant son sujet sur le bout des doigts, pour une immersion encore plus totale.

"Où que vous alliez, voyagez !"

Et parce que "voir un match NBA quand on est dans une ville des États-Unis fait partie du pèlerinage", Rémi Reverchon livre ses recommandations de road trip pour les amoureux de la balle orange et du pays de Michael Jordan. Pour du sport pur, "il faut aller à Portland, la ville des Trail Blazers, qui pue le basket". Et pour les profils plus baroudeurs, privilégier "l’Amérique profonde" comme "le fin fond du Texas" : au départ de Houston, "prendre une voiture de location et se balader, manger un barbecue trop bon, s’arrêter à Dallas pour y voir un match de basket".

Mais que votre passion pour la NBA vous emmène à New York, Los Angeles, Miami ou la Nouvelle-Orléans, il n’a qu’un seul conseil : "Où que vous alliez, voyagez !"

À voir aussi sur sports :