AccueilCulture sport

Au Japon, une chaîne de télé déprogramme du curling à cause d'une pub pour des sex-toys

Publié le

par Konbini Sports

© Francis Bouffard / Unsplash

Pour cette raison, la chaîne de télévision publique NHK n'a pas diffusé le premier match de l'équipe nationale.

Cachez ces objets de plaisir que je ne saurais voir. Au Japon, la chaîne de télévision publique NHK a renoncé à diffuser plusieurs matches de qualification de curling pour les Jeux olympiques de Pékin en raison d'une publicité pour une marque de sex-toys sur la glace, a confirmé mardi ce média à l'AFP.

Un appel "à la prudence"

La chaîne avait prévu de diffuser tous les matchs de curling double mixte du Japon de ce tournoi qualificatif, qui se déroule actuellement à Leeuwarden (Pays-Bas). Mais à cause du logo rose du fabricant néerlandais de sex-toys EasyToys, visible sur la glace de la patinoire, la chaîne a fait l'impasse sur le premier match du Japon dimanche contre les États-Unis, et sur plusieurs autres.

La décision a été prise pour permettre au diffuseur de décider si le logo en question enfreignait ses propres règles, qui "appellent à la prudence quant aux contenus qui peuvent avoir un effet sur les mineurs, et il y avait un risque que cela ne contrevienne au bon goût", a déclaré un porte-parole de la NHK à l'AFP.

Pas de floutage envisagé

La chaîne a précisé n'avoir pas encore décidé si elle diffuserait le dernier match de poule du Japon contre la Finlande mercredi, et avoir contacté la Fédération internationale de curling afin de trouver une solution "permettant de reprendre la diffusion dès que possible".

La NHK a par ailleurs dit exclure de flouter lors de ses éventuelles retransmissions les publicités de la marque néerlandaise, qui selon son site internet vend une gamme de sex-toys pour hommes et femmes, de la lingerie et d'autres articles pour adultes.

AFP

À voir aussi sur sports :