AccueilCulture sport

À cause de Twitter, un club ukrainien débordé par les commandes de maillots de Bahlouli

Publié le

par Lucie Bacon

Instagram FC Metal

Plus de 600 maillots ont déjà été commandés, du jamais vu pour ce club !

Il n'avait jamais vu ça. Le CEO du FC Metal , club de D3 ukrainienne, doit faire face à une demande très particulière : plusieurs centaines de commandes du maillot de l'une de ses dernières recrues, Farès Bahlouli. Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ? On vous explique tout.

Tout commence la semaine dernière, quand nous apprenons la signature de Farès Bahlouli au FC Metal, un club de D3 ukrainienne. Tout de suite, la flamme se ravive chez les supporters lyonnais, certains n'ayant jamais oublié l'ancien espoir à qui ils promettaient une carrière fructueuse. 

Si Bahlouli en a déçu certains, d'autres ne l'oublieront jamais. Et pour le prouver, un supporter lyonnais, @Jean_Fion, se propose sur Twitter de passer une commande de maillots au FC Metal, qui n'a pas de boutique. Il se charge donc de contacter directement un responsable ukrainien pour recevoir quelques tuniques...

Sauf que son tweet est devenu complètement viral, et ce dimanche soir, @Jean_Fion nous confiait avoir reçu plus de 600 commandes de maillots, entre les réponses à ses tweets et les messages qu'il a reçus en privé... Un chiffre qui doit complètement faire halluciner le CEO du FC Metal, avec qui Monsieur Fion échange désormais sur Whatsapp pour organiser les commandes, qui peuvent finalement se faire via ce formulaire

Quand le FC Metal pourra se payer Neymar grâce aux ventes de maillots de Bahlouli, il ne faudra pas faire les étonnés... 

À voir aussi sur sports :