AccueilCulture sport

Soyez devant votre télé le 10 juin : il faut absolument regarder "98 - Secrets d'une victoire"

Publié le

par Lucie Bacon

AFP

Est-il encore possible d'apprendre des choses sur l'épopée de l'Équipe de France en 98 ? La réponse est oui. Le défi, pourtant compliqué, a brillamment été relevé par Grégoire Margotton et Nicolas Glimois, dans le documentaire "98 - Secrets d'une victoire"

Vous avez regardé environ 76 fois "Les Yeux dans les Bleus", vu 18 documentaires différents sur le mondial 98 et entendu les légendes de France-Brésil s'exprimer à maintes reprises. Le parcours de la France en 1998, à la maison, vous le connaissez par cœur. Détrompez-vous. Rendez-vous le 10 juin sur TF1, à 21h, pour en savoir encore plus. 

Dans "98 - Secrets d'une victoire", les 7 matches des Bleus au Mondial 98 sont entièrement épluchés, commentés et revisités par leurs propres acteurs. 20 ans après, c'est une autre facette de la compétition que l'on découvre, avec des joueurs et un staff qui se confient avec beaucoup de lucidité et énormément d'humour sur un mois parfois très chaotique. 

Pendant qu'Aimé Jacquet, dont la parole est rare, raconte à la fois ses doutes et la confiance qu'il avait en ses "gamins", ses adjoints reviennent eux sur les causeries, les préparations, l'état d'esprit du groupe.

Pendant que Youri Djorkaeff raconte combien il a halluciné d'avoir fait une passe dé à Thuram, Deschamps et Desailly révèlent l'unité et la cohésion d'un groupe prêt à mourir sur le terrain pour remporter le trophée. Zidane dresse son propre portrait de joueur surdoué mais aussi provocateur, et Bixente Lizarazu confie que tous ont eu peur, la veille du premier match, d'entrer dans la compétition, alors que les titulaires lors du dernier entraînement avaient TOUS été "nuls"

Surtout, tous racontent qu'ils savaient, à l'époque, que leur moment était enfin venu. Qu'il s'agissait alors de LEUR compétition et que tout, ou presque, allait leur sourire. 20 ans après, ils s'avouent aussi tout simplement qu'ils s'aiment. 

Toutes ces confidences font de ce documentaire un futur incontournable de l'histoire de 98. Et surtout, il donne un peu d'espoir, car on ne peut s'empêcher, par moments, de faire le parallèle avec la Coupe du Monde qui arrive, grâce à des points communs troublants : l'explosion d'un attaquant vif et surdoué formé à Monaco, ou encore le retour de blessure d'un arrière gauche en qui le sélectionneur a 100% confiance. Pour y croire, rire, pleurer et frissonner comme nous, ne manquez pas ce docu le 10 juin sur TF1. 

À voir aussi sur sports :