AccueilCompétition

Voici à quoi ressembleront les monoplaces de Formule 1 l'année prochaine

Publié le

par Konbini Sports

© Twitter F1

2022 marque l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation.

La Formule 1 a présenté jeudi à Silverstone un modèle grandeur nature de la nouvelle monoplace qu'utiliseront les écuries dès 2022, année de l'entrée en vigueur d'une réglementation présentée comme révolutionnaire par la discipline.

Certes la monoplace dévoilée avant le Grand Prix de Grande-Bretagne n'est qu'une maquette et chaque écurie développe en interne son prototype, mais les grandes lignes sont là : des voitures simplifiées à l'aérodynamisme retravaillé pour permettre plus de dépassements et d'équité entre les pilotes.

Les principaux changements sont à voir du côté du fond plat mais aussi des ailerons avant, plus simple et plus large, et arrière, qui semble monté plus haut. Les pneus Pirelli changeront aussi en 2022 et seront désormais de 18 pouces contre 13 actuellement. 
Grâce à la réglementation et à la monoplace, "2022 créera les conditions pour des batailles plus serrées et plus de courses roue à roue", annonce le directeur sportif de la F1, Ross Brawn.

"L'effet combiné de la nouvelle réglementation aérodynamique et des règles financières, avec le plafond budgétaire (déjà en vigueur avec 120 millions d'euros maximum par écurie en 2021, NDLR), créera les conditions d'un championnat plus équilibré et permettra de combler les écarts sur la grille", promet-il.

Pour cela, les nouvelles monoplaces sont "plus simples que les voitures actuelles, car beaucoup de petits composants ont été retirés", détaille Nikolas Tombazis, directeur technique des monoplaces de la Fédération internationale de l'Automobile (FIA).
Découvrant la monoplace jeudi matin, les pilotes ont semblé impatients de la piloter: "C'est très différent de tout ce que l'on connaît", a relevé Max Verstappen (Red Bull).

"Si ça permet de se suivre et d'avoir plus de dépassements, comme c'est le plan, ça sera super pour les fans", a renchéri Lewis Hamilton (Mercedes) quand Carlos Sainz (Ferrari) soulignait son aspect "plus agressive" et "plus simple" et Fernando Alonso appréciait son côté "futuriste".

La F1 est ultra-dominée par Mercedes depuis l'arrivée des moteurs hybrides en 2014 avec sept titres consécutifs (dont six de Lewis Hamilton). Précédemment, Red Bull avait remporté quatre titre d'affilée (2010-2014) avec Sebastian Vettel. Face à cette absence de suspens, la F1 cherche à se renouveler.

Konbini Sports avec AFP

À voir aussi sur sports :