AccueilCompétition

Six mois après son accident en F1, Grosjean termine 2e du GP d'Indianapolis en IndyCar

Publié le

par Konbini Sports

© Instagram Romain Grosjean

C'était seulement sa 3e course dans cette discipline.

Le jeune Néerlandais Rinus Veekay a remporté sa première victoire en IndyCar, samedi au GP d'Indianapolis, devant le Français Romain Grosjean dont c'était seulement la troisième course dans ce Championnat, moins de six mois après son spectaculaire accident en Formule 1.

Au volant de sa monoplace Ed Carpenter Racing, Veekay, 20 ans à peine, a pris le meilleur sur Grosjean, parti en pole position, à une vingtaine de tours de la fin de cette course en comptant 85, sur le tracé routier du célèbre ovale où se disputeront les mythiques 500 Miles dans deux semaines.

Veekay a mené 33 des 85 tours et a bénéficié d'une stratégie parfaite de son équipe, qui ne lui a jamais mis de pneus plus durs, pendant la course, et a donc privilégié la performance de bout en bout, alors que Grosjean a bouclé plusieurs tours en pneus durs.

"C'est vraiment une bonne journée", s'est néanmoins félicité le Français. "Je pense que nous avons fait du bon travail ce week-end. Nous étions super rapides. Un peu malchanceux aussi avec les voitures plus lentes dans le trafic, mais pour ma troisième course en IndyCar ce n'est pas trop mauvais". 

L'Espagnol Alex Palou, un autre débutant ayant déjà gagné cette saison comme le Mexicain Pat O'Ward, a fini troisième, offrant donc à l'équipe Dale Coyne Racing de Grosjean deux places sur le podium.

"Bahreïn, c'était horrible, même si j'en retire une grande expérience pour la vie"

Grosjean a quitté la F1 fin 2020 de manière spectaculaire, en sortant quasiment indemne, mais brûlé aux mains, d'un incendie effrayant au Grand Prix de Bahreïn, après un choc de sa Haas, la seule écurie américaine de F1, contre le rail de sécurité.

À Indianapolis, il a été ovationné par le public à sa sortie de baquet. "C'est incroyable. Bahreïn, c'était horrible, même si j'en retire une grande expérience pour la vie. Mais ici, les gens sont vraiment derrière moi, je peux le sentir. Le soutien que je reçois est incroyable. Vous ne voyez que moi souriant ici aux Etats-Unis", a-t-il dit.

Très heureux de ses débuts en Indycar, le pilote de 35 ans, né en Suisse et possédant la double nationalité, a ainsi révélé plus tôt cette semaine qu'il cherchait une maison dans ce pays pour s'y établir avec sa femme et ses trois enfants. Il ne participera pas dans 15 jours aux 500 Miles d'Indianapolis, sommet absolu de la saison d'Indycar, car il a décidé de ne pas faire les courses sur ovales cette saison.

Konbini Sports avec AFP

À voir aussi sur sports :