AccueilCompétition

De nouveaux messages s'afficheront désormais sur les tableaux de bord en MotoGP

Publié le

par Konbini Sports

Instagram Johann Zarco

On vous explique ce qui se cache derrière les messages "équipement" et "avertissement" qui apparaissent ce vendredi.

Deux nouveaux messages, "équipement" et "avertissement", pourront être envoyés par la direction de course sur le tableau de bord des pilotes du Championnat du monde de vitesse moto à partir du Grand Prix d'Autriche de vendredi à dimanche. 

Le premier est destiné à les avertir d'un problème avec leur tenue (combinaison, bottes, gants, casque), le second à leur signaler un comportement inapproprié en piste. L'introduction du message "équipement" fait suite à l'incident pour lequel le Français Fabio Quartararo (Yamaha) a été pénalisé après avoir roulé combinaison ouverte, à cause d'un problème de fermeture éclair, lors du Grand Prix de Catalogne début juin.

"Le souci, c'est qu'il n'y avait pas vraiment de signal approprié à cette situation", explique le directeur de course Mike Webb dans un communiqué de la Dorna, le promoteur du MotoGP. "Nous avons des signaux pour avertir d'un souci mécanique sur la moto (ce qui requiert un arrêt immédiat, NDLR), d'autres pour les disqualifications et ce genre de choses, mais nous avons décidé après cet incident que nous avions besoin d'un message spécifique concernant l'équipement du pilote."

"Nous avons donc introduit un nouveau signal qui indique 'équipement' sur le tableau de bord de la moto et dont la signification a été expliquée aux pilotes et aux équipes: il y a un problème avec votre combinaison et vous devez le régler dans les plus brefs délais, poursuit-il. Si cela implique de rentrer aux stands, pas de souci. Si vous pouvez résoudre le problème vous-même tout en restant en piste, c'est également possible. La seule exigence est de le faire immédiatement, d'où cette nouvelle fonctionnalité."

Le second message, "avertissement", doit permettre aux commissaires de course de prévenir les pilotes qu'ils ont eu "un comportement qu'ils n'apprécient pas mais qui n'est pas réprimandable car peut-être dû à un mauvais jugement ou une erreur". Si le pilote "répète ce comportement et montre que ce n'était ni l'un ni l'autre, il encourt une pénalité. C'est pour cela que les commissaires veulent un signal de mise en garde pour dire 'ne faites pas ça. Nous vous observons et si vous le refaites, vous serez pénalisés'", termine Webb.

Les messages sur le tableau de bord permettent à la direction de course mais aussi aux équipes de communiquer avec les pilotes lorsque ceux-ci sont en piste, car ils ne sont pas équipés d'oreillettes.

Konbini Sports avec AFP

À voir aussi sur sports :