AccueilCompétition

Les meilleures choses qui sont arrivées au sport en 2021

Publié le

par Abdallah Soidri

Les victoires françaises aux JO, le duel Hamilton-Verstappen et un double record du monde en athlétisme : on a été gâtés en 2021.

2021 s’achève bientôt, c’est donc l’heure de regarder dans le rétro pour faire le bilan des événements sportifs qui nous ont marqués. Cette année encore, on a été gâtés avec des exploits majuscules, des retours inattendus, des batailles intenses et des performances exceptionnelles. Retour sur ce que le sport nous a offert de mieux sur les douze derniers mois.

  • Première victoire en F1 d’Esteban Ocon

On commence par un instant cocorico. Après Pierre Gasly l’an dernier, un nouveau pilote français a remporté un Grand Prix de Formule 1. Le 1er août dernier, Esteban Ocon s’est installé sur la plus haute marche du podium lors du GP de Hongrie, devant deux champions du monde : Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. Une victoire doublement française, puisqu’elle offre à Alpine son premier succès en F1 sous cette appellation, magnifiée par les commentaires passionnés de Julien Fébreau.

Chargement du twitt...

  • La bataille jusqu’au bout entre Max Verstappen et Lewis Hamilton

La seule issue, c’est la bagarre. Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vécu un championnat du monde de F1 aussi serré. Entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, la bataille fut rude, dangereuse et spectaculaire, jusqu’au dernier Grand Prix. On en redemande.

  • Clarisse Agbégnénou, taille patronne

Elle est venue, elle a vu, elle a vaincu. Clarisse Agbégnénou, porte-drapeau de l’équipe de France, a tenu son rang à Tokyo pour remporter sa première médaille d’or olympique, la seule qui manquait à son immense palmarès. Après la déception de Rio, la judokate a pris sa revanche sur celle qui l’avait battue en finale il y a cinq ans, la Slovène Tina Trstenjak. Légendaire.

  • La surprise Romain Cannone

Peu de gens l’attendaient ou le connaissaient, et pourtant l’épéiste Romain Cannone, 47e mondial avant le début des Jeux, a frappé un grand coup en remportant la toute première médaille d’or française à Tokyo. Une belle histoire, surtout quand on sait qu’il ne devait pas être aligné sur l’épreuve individuelle. La magie des Jeux.

Chargement du twitt...

  • Des équipes de handball en or

Le handball est un sport qui se joue à 7 contre 7 et à la fin, ce sont les équipes de France qui gagnent. Si Gary Lineker avait été handballeur, c’est une phrase qu’il aurait pu prononcer. Car comme les Allemands ont dominé le football à son époque, les Bleu·e·s en handball en ont fait de même lors des Jeux de Tokyo. Un doublé masculin-féminin qui fait plaisir.

  • Le titre de champion du monde de Moto GP de Fabio Quartararo

Il l’a fait. À seulement 22 ans, Fabio Quartararo est devenu le premier Français champion du monde de Moto GP, deux ans seulement après ses débuts dans la catégorie reine. Le natif de Nice avait pourtant une grosse pression cette saison en rejoignant l’écurie Yamaha où il a remplacé la légende vivante Valentino Rossi, son idole. La relève est plus qu’assurée et on a déjà hâte de la voir défendre son titre.

  • Les basketteurs en argent

La campagne olympique de basketteurs français a débuté par un exploit majuscule : battre les États-Unis, champions en titre lors du match d’ouverture. Une victoire qui a donné le ton pour le super parcours des hommes de Vincent Collet dans le tournoi. Evan Fournier a assumé son rôle de patron, comme souvent sous le maillot bleu ; Rudy Gobert a montré que ses mains ne servaient pas qu’à contrer, mais aussi à marquer ; et Nicolas Batum s’est montré plus clutch que jamais pour permettre aux Bleus d’accéder à la finale.

  • Le match de titan entre Novak Djokovic et Rafael Nadal

Dans la vraie vie, L’Attaque des Titans ressemblerait au match légendaire que nous ont offert Novak Djokovic et Rafael Nadal en demi-finale de Roland-Garros. Une rencontre d’anthologie entre le recordman de victoires porte d’Auteuil et le Serbe. Une affiche tellement intense que la préfecture de police de Paris a accordé un passe-droit aux spectateurs pour braver le couvre-feu encore en vigueur. Preuve s’il en fallait une de la portée légendaire de ce match au sommet. Incontournable.

  • Tom Brady au 7e ciel

La NFL devrait peut-être changer de nom pour devenir la Tom Brady Football League. Pour sa première saison sous ses nouvelles couleurs des Tampa Bay Buccaneers, l’inoxydable quarterback s’est offert un nouveau Super Bowl, son 7e, après avoir remporté les précédents avec les New England Patriots. Face aux champions en titre, les Kansas City Chiefs du génial Patrick Mahomes, le QB de 44 ans a guidé sa franchise vers son second titre en dominant la rencontre. G.O.A.T.

  • Le XV de France écrase les All Blacks

C’est peut-être anecdotique, mais ce qu’ont réalisé les Bleus le 20 novembre dernier est un véritable exploit. À moins de deux ans de la Coupe du monde de rugby organisée en France, les joueurs du sélectionneur Fabien Galthié ont donné une leçon de rugby aux Néo-Zélandais. Dans un Stade de France blindé, Romain N’Tamack et ses coéquipiers ont fait le show, inscrivant trois essais dans la première demi-heure. Plus que le résultat, c’est la manière avec laquelle le XV tricolore a acquis cette victoire enchanteresse. Vite 2023.

  • La libération de la parole de Naomi Osaka

L’année 2021 de Naomi Osaka a été compliquée à bien des égards. Paradoxalement, les déboires de la championne de tennis japonaise ont permis d’ouvrir le dossier de la santé mentale dans le milieu de la petite balle jaune. Face au conservatisme des organisateurs de Roland-Garros devant le refus de la joueuse de se présenter en conférence de presse, la double vainqueur de l’Open d’Australie et de l’US Open a préféré se retirer du tournoi. Une décision hautement symbolique, saluée par nombre de ses camarades des circuits WTA et ATP, et qui fera date.

  • Le retour de Karim Benzema en équipe de France

C’était inespéré, puis c’est devenu une rumeur réjouissante au cœur du printemps et Didier Deschamps a finalement officialisé la nouvelle, au moment d’annoncer la liste des 26 pour l’Euro : Karim Benzema est de retour en équipe de France. Depuis 2015, l’attaquant du Real Madrid n’avait plus porté le maillot de la sélection, et pour son retour avec les Bleus, il n’a pas déçu. Malgré un Euro raté sur le plan collectif, KB9 a assuré dans le jeu. Plusieurs fois sauveur des siens, il a continué sur sa lancée lors du Final 4 de la Ligue des nations en emmenant les Tricolores vers un nouveau titre, son premier avec la France.

  • Le blockbuster Wilder vs Fury 3

À quelques exceptions près, les suites de films sont rarement réussies. Mais dans le milieu de la boxe, c’est tout le contraire. Deontay Wilder et Tyson Fury nous l’ont encore prouvé pour leur 3e combat. Après un 2e acte de haut vol, qui a vu le Britannique mettre KO l'"Human Bomber", cet ultime affrontement fut encore plus spectaculaire. Plus long, plus intense, ce combat entre les deux poids lourds fut un régal. Le revanchard Wilder est allé au bout de lui-même, réussissant à mettre Fury au tapis. Mais ça n’a pas suffi face à la technique et l’endurance du "Gypsy King" qui a remporté cette 3e manche sur un KO à la 11e reprise. Merci messieurs.

Chargement du twitt...

  • La fusée McLaughlin et ses deux records du monde du 400 m haies féminin

Retenez ce nom : Sydney McLaughlin. En 2021, la sprinteuse américaine a battu DEUX records du monde du 400 m haies. Excusez du peu. Lors des sélections olympiques en juin dernier, l’athlète efface l’ancien record de sa compatriote Dalilah Muhammad en 51 secondes 90 (contre 52 secondes 16). Au terme d’une course qui touche à l’art, McLaughlin est devenu la première femme à passer sous la barre des 52 secondes. Un exploit majuscule, qu’elle va pourtant surpasser lors de la finale olympique du 400 m haies en explosant son précédent record de 44 centièmes (51 secondes 46). Tout simplement exceptionnel !

Chargement du twitt...

À voir aussi sur sports :