AccueilCompétition

C'est historique, la première épreuve féminine de combiné nordique a eu lieu

Publié le

par Tess Birkedal Hartmann

© FIS Nordic Combined Instagram

L'Autriche vient d'accueillir la première compétition féminine de combiné nordique à haut niveau. Historique.

Le combiné nordique, sport alliant saut à ski et ski de fond, était jusqu’à cette semaine un sport exclusivement masculin. Le combiné nordique n’est pourtant pas une discipline récente, elle est même olympique depuis 1924. Il aura pourtant fallu attendre près d’un siècle pour que cette épreuve voie les femmes représentées au plus haut niveau, c’était ce jeudi et ce vendredi, à Ramsau, en Autriche.

L’Américaine Tara Geraghty-Moats, considérée actuellement comme la numéro 1 mondiale, confie son enthousiasme à l’AFP :

"C’est un moment très spécial, un rêve d’enfant d’avoir une Coupe du monde féminine, je suis tellement pressée de rentrer ainsi dans l’histoire […] L’envie et la motivation vont être plus fortes parce que c’est la Coupe du monde. Aujourd’hui, je me sens récompensée et j’espère avoir contribué à rendre ce sport meilleur avec l’égalité entre les femmes et les hommes."

Cette dernière participe d’autant plus à l’histoire qu’elle s’est imposée ce vendredi face à la Norvégienne Gyda Westvold Hansen et la Japonaise Anju Nakamura, devenant ainsi, à 27 ans, la première femme à remporter une épreuve de Coupe du monde de combiné nordique.

Mise à part Geraghty-Moats, qui est une athlète nordique complète (participations aux Coupes du monde de saut, fond et biathlon), la plupart des compétitrices ont moins de 20 ans et ont découvert la Coupe du monde. La Fédération internationale de ski (FIS) s’attache depuis quelques années à rétablir l’égalité des sexes dans les compétitions de ski. Le saut à ski féminin, première phase du combiné nordique, a dû attendre les Jeux olympiques de Sotchi en 2014 pour être représenté. Le combiné féminin devra au moins attendre les JO de Milan en 2026 pour être olympique. En attendant, il intégrera le programme des Mondiaux à Oberstdorf en Allemagne en mars 2021.

Le combiné nordique, qu’est-ce que c’est ?

Après l’impressionnant saut à ski, les athlètes se lancent dans une course de ski de fond, dans l’ordre des résultats du saut. Le classement établi dans cette première étape répond à plusieurs critères : la distance du saut principalement mais aussi le style noté par les jurys. Le compétiteur se lance dans un tremplin et se doit d’atterrir dans une position particulière : le télémark, c’est-à-dire en fente, ou un pied devant l’autre, mais en gardant les skis parallèles et le buste droit. Le classement prend en compte les notes du jury, le saut, et les compensations faites par rapport aux conditions climatiques lors du saut, notamment le vent (sa direction et sa force). Un bon résultat au saut donne l’avantage lors du départ de la course de ski de fond. Les athlètes s’élancent pour plusieurs kilomètres avec quelques secondes d’écarts ou plus, selon l’écart des notes obtenues au saut à ski. Celui, ou celle, qui arrive premier, a gagné le combiné.

© FIS Nordic Combined Instagram

À voir aussi sur sports :