AccueilCompétition

Après avoir révélé son homosexualité, l'Australien Joshua Cavallo exprime sa peur de jouer la Coupe du monde au Qatar

Publié le

par Abdallah Soidri

© Instagram/joshua.cavallo

Le footballeur australien ouvertement gay s'est exprimé au Guardian sur ses craintes de disputer le mondial au Qatar.

Jouer la plus grande compétition pour un footballeur ou rester à la maison par peur pour sa vie ? Dans son cas, Joshua Cavallo, le premier joueur en activité à avoir révélé son homosexualité, a visiblement tranché. Le milieu de terrain australien d'Adelaïde United (A-League) a exprimé, dans un podcast du Guardian, son inquiétude d'aller au Qatar disputer la prochaine Coupe du monde en raison de son orientation sexuelle.

Risquer sa vie ou accomplir quelque chose de grand

"J’ai lu quelque chose du genre qu’ils prononcent la peine de mort pour les homosexuels au Qatar, donc c’est un truc dont j’ai très peur et je ne voudrais pas vraiment aller au Qatar pour ça", s'est exprimé le joueur, qui compte une sélection avec les U19, mais aucune pour l'instant avec les A.

Dans l'éventualité où le sélectionneur le retiendrait pour le mondial au Qatar l'année prochaine, Joshua Cavallo serait prêt à faire l'impasse sur la compétition. "Est-ce que ma vie est plus importante que d'accomplir quelque chose de grand dans ma carrière ?", s'interroge-t-il, alors que cet État du Golfe est l'une des destinations les plus dangereuses pour les personnes queer, selon l'index des dangers à destination des touristes LGBTQI.

Des propos nuancés à Doha

Du côté de Doha, on tente d'arrondir les angles. En décembre 2020, le directeur général du mondial 2022 Nasser Al-Khater assurait à Associated Press que le Qatar "respecter(ait)" les directives de la FIFA concernant la présence des drapeaux arc-en-ciel dans les stades, et que "que tout le monde serait le bienvenu et (…) traité avec respect".

Des propos que le dirigeant avait tenus plus nuancés un an plus tôt. Tout en assurant que "tout fan, de tout sexe, orientation (sexuelle), religion, race soit assuré que le Qatar est l’un des pays les plus sûrs du monde - et ils seront tous les bienvenus ici", il a précisé dans le même temps qu'"une démonstration publique d'affection est désapprouvée. Cela ne fait pas partie de notre culture. Mais cela concerne tout le monde (y compris les hétérosexuels, ndlr)."

À voir aussi sur sports :