AccueilCompétition

À 70 ans, cette fan ultime des Yankees a intégré leur équipe le temps d’un match

Publié le

par Julie Morvan

© New York Yankees/Twitter

Un rêve d’enfant qu’on lui avait d’abord refusé… car elle était une fille.

L'exemple parfait d’un rêve devenu réalité. Gwen Goldman est une fidèle supportrice des Yankees depuis sa plus tendre enfance. Si bien qu’à force d’aller les soutenir avec son papa, la petite fille avait fini par leur écrire une lettre pour leur demander d’intégrer leur équipe. Et si la première réponse fut un non catégorique, raconte My Modern Met, 60 ans plus tard, les Yankees l’ont finalement conviée à jouer à leurs côtés en tant que batteuse d’honneur.

Une histoire qui finit bien, et qui avait pourtant mal commencé : après avoir contacté son équipe favorite, la fillette de 10 ans avait en effet reçu une réponse du directeur général de l’époque, Roy Hamey… pour qui les filles n’avaient pas leur place sur le terrain de baseball.

"Alors que nous sommes d’accord avec vous sur le fait que les filles sont aussi douées que les garçons, et qu’elles seraient sans aucun doute un plus attractif sur le terrain, je suis certain que vous pouvez comprendre que c’est un sport dominé par les hommes et qu’une jeune fille comme vous ne se sentirait pas à sa place", avait-il écrit en 1961. Une mentalité sexiste assumée qui a – partiellement – évolué depuis, pour le plus grand bonheur de Gwen.

C’est ainsi sa fille, Abby, qui avait transmis cette lettre de refus au directeur général actuel des Yankees, Brian Cashman. Soixante ans plus tard, Gwen recevait alors une seconde réponse à l’exact opposé de la première. Dedans, Brian lui affirmait qu’une femme a sa place partout, y compris sur le terrain.

"Il n’est jamais trop tard pour récompenser et reconnaître l’ambition que vous avez manifestée dans cette lettre écrite à vos 10 ans. Certains rêves prennent plus de temps à se réaliser qu’ils ne le devraient, mais le temps ne devrait pas estomper les buts que l’on se fixe", avait-il conclu pour réparer cette erreur du passé.

Le 29 juin dernier, Gwen a donc été conviée en tant que batteuse d’honneur au Yankee Stadium, dont elle ne connaissait alors que les tribunes. La septuagénaire a ainsi inauguré le match contre les Los Angeles Angels en lançant une balle au joueur Tyler Wade. Vêtue de la tenue officielle des Yankees de la tête aux pieds, elle a assisté au chant de l’hymne national, rencontré les joueurs et a même découvert un casier à son nom dans les vestiaires officiels.

Malgré cette lettre de refus de Hamey, qu’elle avait d’ailleurs accrochée chez elle, Gwen n’a jamais cessé de soutenir les Yankees et sa détermination a fini par payer. "Je ne leur en ai jamais voulu. Et jamais, dans mes rêves les plus fous, je n’aurais pensé que ce rêve deviendrait réalité 60 ans plus tard", a-t-elle confié.

À voir aussi sur sports :