AccueilCompétition

18 anciens joueurs NBA inculpés dans une affaire de fraude à l'assurance

Publié le

par Konbini Sports

© Markus Spiske/Unsplash

Dont deux champions NBA.

Dix-huit anciens joueurs de NBA, dont Tony Allen et Glen "Big Baby" Davis, champions en 2008 avec les Boston Celtics, ont été inculpés jeudi pour avoir escroqué pour plusieurs millions de dollars le système d'assurance santé de la ligue professionnelle américaine de basket-ball, ont annoncé jeudi les procureurs fédéraux de Manhattan.

Selon l'acte d'inculpation, qui a été rendu public, le système, en place de 2017 à 2020, consistait à faire de fausses déclarations auprès du régime d'assurance spécifique à la NBA pour toucher des remboursements de soins auxquels ils n'avaient pas droit.

Chargement du twitt...

Les joueurs sont accusés d'avoir soumis des demandes de remboursements pour de faux soins médicaux et dentaires, pour un montant total de 3,9 millions de dollars et d'avoir perçu environ 2,5 millions en paiements frauduleux. Le FBI a participé à l'enquête.

Les procureurs fédéraux accusent Terrence Williams, qui a évolué aux New Jersey Nets (devenus depuis les Brooklyn Nets) et chez les Houston Rockets, d'avoir orchestré la fraude et d'avoir touché pour 230 000 dollars de pots-de-vins des autres anciens joueurs impliqués. "C'était la cheville ouvrière du système", a déclaré à la presse la procureure Audrey Strauss.

La très grande majorité des inculpés sont des anciens joueurs de second plan, mais parmi eux figurent Glen "Big Baby" Davis et Tony Allen, l'un des meilleurs défenseurs de la NBA à l'époque, tous deux champions en 2008 avec les Boston Celtics et finalistes en 2010. Selon le communiqué des procureurs, Allen n'a pas pu être arrêté et était en fuite jeudi, tout comme trois autres anciens joueurs, mais son épouse a été arrêtée et inculpée. Shannon Brown, un ancien arrière des Los Angeles Lakers, et Sebastian Telfair, qui avait joué pour les Cleveland Cavaliers, font aussi partie de la liste.

D'après l'acte d'inculpation, la fraude était parfois évidente, puisque certains des anciens joueurs ne se trouvaient pas dans la ville où ils étaient supposés avoir reçu les soins à la date mentionnée, ou que des demandes de remboursements avaient été effectuées pour des soins identiques sur plusieurs dents, parfois douze le même jour.

Les joueurs ont tous été inculpés de complot en vue de commettre une fraude dans le domaine de la santé et fraude électronique, un délit passible d'une peine qui peut aller jusqu'à 20 ans de prison. Williams a également été inculpé d'usurpation d'identité aggravée.

AFP.

À voir aussi sur sports :